Mélody Renault

07 83 30 09 67

cristalhar@gmail.com

Cristal Har 

2 impasse Florizel de Claveyson

26730 Hostun (Saint Martin), France

  • Facebook Social Icône

Suivez moi sur ma page @CristalHarLithothérapie 

Siret: 832 719 116 

      Si vous souhaitez soutenir      

Cristal Har c'est par ici :) 

Merci d'avance !

© 2017 par Cristal Har

La Citrine

La Citrine est douce, pétillante, solaire et lumineuse à la fois. C'est la pierre de la vitalité physique et psychique. Elle est aussi associée à l'argent, la prospérité. La citrine nous attire et nous éblouit. 

Nous verrons son parcours dans l'histoire, ses Applications en Lithothérapie et comment l'entretenir au quotidien.

Fiche de présentation:

Composition chimique: Dioxyde de silicium

Groupe:  Quartz

Dureté: 7

Système cristallin: Rhomboédrique

Gisements: Madagascar, Brésil, Russie, Uruguay

Couleur: Jaune pâle à orange brun en passant par le jaune d'or

Signes astrologiques associés: Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Gémeaux

Symbolique: Pierre de la chaleur

Caractéristiques de la Citrine

La citrine est composée de dioxyde de silicium et de petites quantités d’oxyde de fer hydraté qui lui donnent sa couleur jaune. Elle est souvent présente dans les mêmes gisements que sa proche parente l’améthyste, mais en bien moindre quantité. 

Elle a toujours été associée à la notion de chaleur, parfois liée à la libido. La chaleur de la citrine permet un mûrissement de l'être vivant, autant physique, intellectuel que spirituel.

Selon les chamans sud-américains, la citrine élimine les limites de l'homme en les brulant de son feu intérieur et lui confère vitalité physique et psychique. La notion de chaleur peut se retrouver sa dans couleur évidemment, mais attention, les citrines aux nuances trop soutenues, jaune or vif, orangées ou brunes sont souvent des améthystes qui ont été chauffées.

D'où vient le nom de la Citrine ?

Son nom vient du latin « citrus » qui désigne, non pas exactement le citron, autre dérivé, mais le cédratier qui produit lui aussi des agrumes jaunes. Le terme proviendrait du grec kédros, « cèdre », et désignait aussi le bois du thuya.

On retrouve aujourd’hui la racine latine citrus dans les mots citron, citronnier, citronnelle, mais aussi dans citrouille et citraire (ancien nom de la mélisse qui donne une infusion jaune).

Avant d’être le nom d’un minéral précis, citrine et citrin étaient des adjectifs de couleur. On retrouve ainsi, dans de vieux ouvrages médicaux, les indications de la « pommade citrine » ou de « l’onguent citrin ».

Dans les temps anciens, notre citrine était simplement désignée comme une « pierre citrine » parmi d’autres minéraux de couleur jaune. Ce flou est source de confusion et rend hasardeuse l’identification des citrines dont on retrouve maintes traces dans l’histoire. Quoi qu’il en soit, le rare quartz jaune connu aujourd’hui sous le nom de citrine, a été utilisé depuis la nuit des temps pour sa beauté et ses propriétés.

La Citrine se balade dans notre histoire

La citrine est présente dans l’histoire des hommes depuis des millénaires. Mais parfois le doute est permis quant à son identification dans les textes.

Dans l’Ancien Testament par exemple, un texte décrit précisément les gemmes du pectoral d’Aaron (tome 10 de l’Exode). Elles sont douze comme les douze tributs d’Israël mais les interprétations et les traductions diffèrent concernant la pierre de la quatrième rangée du collier : elle est parfois appelée béryl, parfois citrine !

Dans l’Egypte ancienne, les grands prêtres et prêtresses pratiquent de fait la lithothérapie. Les couleurs des pierres ont un fort pouvoir symbolique et déterminent leurs usages thérapeutiques. La couleur jaune des gravures s’obtient avec de l’oxyde de fer venant des montagnes ; les citrines se trouvent là aussi, près d’Assouan et d’Abou Simbel. La citrine et l’agate sont utilisées couramment contre le venin des serpents. On reconnaît aux citrines des vertus apaisantes, les femmes prêtresses égyptiennes en portent en prévention de la jalousie.

Ces magnifiques quartz dorés tranquillisent aussi la déesse Sekhmet à tête de lionne, redoutable fille de Râ, le dieu Soleil. Déesse agressive et coléreuse, elle a le pouvoir de déclencher des maladies, et les citrines lui apportent la paix et le don de guérir. Sekhmet la méchante se transforme alors en Bastet à tête de chat, la douce protectrice des foyers heureux.

En Grèce, Aristote enseigne les premiers fondements de la minéralogie scientifique. Dans le domaine des arts et artisanats, les Grecs utilisent de préférence les pierres et cristaux de couleurs et privilégient ceux qu’ils peuvent graver et sculpter. La citrine est donc fréquemment rencontrée dans cette civilisation.

La mythologie grecque est peuplée de dieux et de créatures diverses plus ou moins sympathiques, et la citrine sera associée cette fois à un héros paré de toutes les qualités : Chiron, fils du dieu Chronos. Ce bon centaure est médecin et excellent précepteur, il compte parmi ses élèves Achille et Asklépios futur dieu gréco-romain de la médecine.

Chiron connaît tous les secrets de la nature, des animaux, des plantes et certainement du monde minéral. A travers lui, se retrouvent tous les pouvoirs de la citrine : la guérison, le bien-être, la faculté d’apprendre, d’enseigner et de mémoriser. Le centaure symbolisant le signe astrologique du Sagittaire est associé généralement à Chiron.

Les Romains connaissaient et utilisaient également la citrine. Comme les Grecs, les joailliers et les artistes l’appréciaient beaucoup pour sa couleur généreuse et sa capacité a être taillée. Elle est associée au Dieu Apollon, Dieu de la lumière, de l’harmonie, de la médecine et de la musique. Les mêmes vertus et les mêmes compétences attribuées à la citrine se retrouvent ainsi dans les différentes civilisations de l’antiquité. 

Au XVIème siècle, Georges Bauer dit Agricola, savant allemand, recense et approfondit les connaissances minéralogiques et gemmologiques de son temps. C’est peut-être lui qui fixa définitivement le nom de « citrine » à la citrine qui nous intéresse. Avant lui, la confusion règne encore, on relève ainsi dans l’inventaire des biens du Duc de Berry en 1416 « un saphir citrin quarré » et aussi « un saphir citrin en façon d’un œil ». 

En 1536, un autre inventaire concerne les biens du personnage le plus puissant de la renaissance : Charles Quint. L’empereur possède « une croix d’or plate en forme de bague garnie de cinq grandes pierres de citrin ». 

Plus près de nous, les citrines, symboles de joie de vivre et de dynamisme deviennent très à la mode sous le règne de Charles X. 

Application en Lithothérapie
La Citrine est tonifiante, gai elle apporte un bien être non dissimulé. Lorsque que l'on porte une Citrine on constate un phénomène de rayonnement qui s'applique. En effet le porteur est Lumineux, attirant et semble ne pas être touché par " La Peur". 
Sur le plan Physique:
La Citrine est utile à la digestion, c'est une pierre du chakra plexus solaire, elle agit donc sur notre "cerveau émotionnel", le système digestif, en produisant des enzymes.
Elle contribue à la régulation des troubles liés au diabète.
Sur le plan émotionnel:
La Citrine est une pierre qui transmet la "positive attitude", elle est la joie, la gaité, la bonne humeur, réchauffe l'esprit, tonifie l'intelligence et le corps, éloigne la fatigue et aide à la concentration. 
Sur le plan spirituel:
La citrine peut amener vers la prospérité. Son porteur est rayonnant, peut attirer à lui "des clients" par exemple ce qui fait rentrer des sous. 
Elle renforce la personnalité, est volontaire et conquérante, donne courage et confiance. Mais en excès, elle peut aussi gonfler l'égo et se transformer en donnant des tendances guerrières, égoïstes et la surconfiance en soi.

Nettoyage, Purification de la Tourmaline

Prendre un récipient en verre

Elle aime être plongée dans de l'eau de source, avec une petite pincée de sel de mer non raffiné, que vous pouvez magnétiser pour un résultat plus rapide. 

Lorsqu'elle est immergée demandez lui de se décharger de tout ce qu'elle a capté, donner lui de l'Amour.

Vous pouvez aussi le nettoyer par fumigation, avec de l'encens en grain voir la méthode sur cette page: 

Rechargement

 

La Citrine adore le soleil celui du matin ou après midi. Vous pouvez aussi la placer sur une fleur de vie, ou dans une géode de quartz.

Placez la en lui demandant de se recharger dans l'Amour.

Si vous êtes intéressé par un Bijou personnalisé avec cette pierre ou dossier personnalisé + entretien en Lithothérapie pour savoir si cette pierre vous correspond. 

Contactez moi

Votre interlocutrice Melody Renault

Contact: 07 83 30 09 67

Sources: Dictionnaire de la Lithothérapie Reynald Boschiéro et site lithérapie.net