Mélody Renault

07 83 30 09 67

cristalhar@gmail.com

Cristal Har 

2 impasse Florizel de Claveyson

26730 Hostun (Saint Martin), France

  • Facebook Social Icône

Suivez moi sur ma page @CristalHarLithothérapie 

Siret: 832 719 116 

      Si vous souhaitez soutenir      

Cristal Har c'est par ici :) 

Merci d'avance !

© 2017 par Cristal Har

L 'Ambre

Avec ses reflets de miel et de caramel, l'ambre nous éblouit par sa sagesse et son expérience. Résine fossilisée qui a pu être le témoin du passage d'animaux d'un temps lointain...

Nous découvrirons son histoire et ses vertus.

Fiche de présentation:

Dureté: 2

Système cristallin: Résine diverses

Gisements: Birmanie, République Dominicaine, Canada,

Côtes de la mer Baltique, Roumanie, Sicile

Couleur: Jaune pâle à brun, rouge, blanc laiteux, avec parfois des reflet bleuté

en surface, noir ou verdâtre.

Peut contenir des fossiles de végétaux ou d'animaux.

Signes astrologiques associés: Vierge, Lion, Gémeaux

Symbolique: Attraction solaire, spirituelle et divine. Pureté et immortalité

Caractéristiques de l'Ambre

L'ambre est une résine fossile de pin (50 millions d'années).

Fossile signifie qu'il y a eut minéralisation, de ce fait, l'ambre est bien une pierre. L’ambre jaune est une gemme organique produite par des processus biologiques.

Issu d’une sécrétion végétale polymérisée produite par des conifères très résineux de l’ère tertiaire, il se classe dans le groupe des sédimentaires. L’ambre jaune voisine avec d’autres substances également issues de végétaux, bien que différentes par leur composition ou leur âge : le jais, le lignite et le copal. La résine piège parfois des insectes, des arthropodes, des plumes, des poils ou des résidus végétaux qui se fossilisent avec le temps. Ce phénomène occasionnel d’inclusion préserve parfaitement les petites proies. Il arrive d’observer des moustiques dont l’abdomen a conservé le sang de leurs victimesL’ambre jaune porte souvent un nom en relation avec son origine : la simétite (du fleuve Siméto en Sicile), la roumanite (de Roumanie), la Birmite (de Birmanie)… 

En France, on a découvert de l’ambre jaune datant du crétacé (dernière période de l’ère secondaire) dans les bassins parisien et aquitain.

L’étymologie et la signification du mot

« Ambre»

Le mot ambre vient de l’arabe andalou, anbar ou ambar désignant le parfum. Au Moyen-Age, ambar définit « une substance rejetée par la mer qui exhale une odeur de musc ». Cette appellation se rapporte d’abord exclusivement à l’ambre gris utilisé en parfumerie comme fixateur et adjuvant. Celui-ci, d’origine animale, n’a rien de commun avec l’ambre jaune à part son origine marine.

L’ambre jaune se nommait autrefois succin du nom latin succinum lui-même dérivé de sucus(sève, suc). Une même provenance, la mer, et une odeur particulière ont contribué certainement à la confusion très ancienne de l’appellation ambre pour les deux substances uniquement différenciées par leur couleur. Les termes « succin » et « succinite », finalement plus précis, s’emploient encore pour désigner l’ambre jaune.

 

L’ambre jaune, à l’origine du mot « électricité »

 

Le frottement de l’ambre jaune produit une charge électrique négative apte à attirer de fines particules et à soulever des corps légers. 

 

Le savant grec Thalès a décrit en premier cette propriété électrostatique de l’ambre jaune et ses observations sont essentielles dans la compréhension des phénomènes électriques.

Les Grecs anciens appelaient l’ambre jaune élektron, mot qui dérive lui-même d’élektor, « brillant ». 

En latin, il donnera le mot electrum. 

C’est en référence à ces propriétés qu’au XVIIème siècle, William Gelbert, savant anglais et médecin de la reine Élisabeth 1ère, empruntera le nom latin de l’ambre jaune, electrum, pour désigner l’électricité.

 

L'Ambre à travers l'histoire

Au mésolithique, il y a environ 10 000 ans, la mer Baltique apparaît à la faveur du réchauffement climatique, et les humains de l’époque experts en chasse et en cueillette ramassent l’ambre échouée sur la grève. L’ambre jaune, très tendre, se travaille facilement, un polissage avec un morceau de cuir lui donne un éclat de soleil magique et surnaturel  : les bijoux et parures apparaissent dès la fin du néolithique, soit environ 5000 avant notre ère. Le troc de village en village conduit rapidement l’ambre jaune loin des rivages du nord.

Vers – 3500 ans, on le retrouve dans toutes les civilisations méditerranéennes. Une épave de cette époque, la plus ancienne jamais retrouvée, en est un témoignage. Ce navire qui a sombré au large de la Turquie transportait des perles d’ambre jaune de la Baltique.

2000 ans plus tard, l’ambre jaune fait l’objet d’un grand commerce international organisé qui emprunte la célèbre « route de l’ambre ». En fait, il existe plusieurs routes. Celle qui relie la Baltique à la Méditerranée par la mer Noire est la plus connue, mais d’autres voies, terrestres ou maritimes, desservent des contrées lointaines jusqu’en extrême-orient.

 

L’ambre jaune transite à Mycènes dans le Peloponnèse, cette importante cité marchande préhellénique est belliqueuse et très riche. Les vertus précieuses de « l’or du nord » semblent y avoir fait l’objet d’un culte particulier car des archéologues ont retrouvé des colliers d’ambre jaune balte dans des tombes de rois mycéniens.

L'Ambre dans l'Egypte ancienne

L’ambre jaune parcourt 5000 km pour arriver en Égypte. Lumière du monde issue de la création divine, on relève plusieurs fois son nom (chekar) sur les parois du temple de Thoutmosis III à Karnak.

Il accompagne les fumigations d’aromates offertes à Râ le dieu solaire. Le matin, Râ se change en Khépri représentant le soleil levant. Son nom viendrait de Kheprer, (scarabée). L’insecte sacré incarne aussi la vie nouvelle : après sa métamorphose souterraine, il évolue à la lumière du jour. Comme lui, Toutankhamon va accomplir son grand voyage. Dans son sarcophage, il porte autour du cou le symbole de la renaissance, un scarabée ailé, ciselé dans de l’ambre jaune très foncé orné de 

L'Ambre chez les Vikings

Selon la légende l'Ambre a été formé par les rayons du soleil couchant. En Scandinavie, ce sont les larmes de Freyja, déesse de l'Amour et de la beauté. Les fuseaux des femmes scandinaves étaient ornés de volutes d'Ambre pour infuser la protection dans les vêtements tissés pour leurs époux et leurs fils.

L'Ambre dans les civilisations grecque et Romaine

Les amulettes et colliers en ambre jaune se portent déjà sous l’Antiquité dans une visée thérapeutique. On l’utilise contre le goître, les maux de dents et de gorge. Ces usages se retrouvent aujourd’hui encore dans la lithothérapie moderne.

 

Mais l’origine et la provenance de l’ambre jaune restent souvent obscures pour les citoyens grecs et romains. 

 

Même les personnages cultivés se perdent en conjectures et les interprétations mythologiques et les discours farfelus ne manquent pas.

 

Les textes de l’antiquité romaine nous transmettent bien d’autres anecdotes :

 

On apprend que le « succin » le plus estimé est le Falerne, du nom du vin renommé de Falerne (Italie du sud) au coloris diaphane et doux.

 

Des boutons d’ambre jaune fixeraient les filets tendus dans les arènes de l’empereur Néron, les armes et tout ce qui sert aux jeux du cirque seraient également en ambre.

 

En Inde, l’ambre jaune se polit en le faisant bouillir dans de la graisse de cochon de lait.

L'Ambre jaune au Moyen Age

Au Moyen-Age, l’ambre jaune est le monopole des chevaliers de l’Ordre Teutonique fixé en Prusse à Königsberg. Ils fondent un centre de tourneurs d’ambre à Bruges. Toute la chrétienté s’y approvisionne en chapelets ou en petites images de sainteté gravées à l’effigie de « Nostre Dame », sainte Marguerite ou autres saints vénérés.

Saint-Louis possède certainement ces objets religieux protecteurs mais il apprécie aussi l’ambre jaune dans la décoration luxueuse et profane : un prince arabe lui a offert un jeu d’échecs en cristal de roche enjolivé d’ambre et aux fixations d’or fin.

 

Sur le plan de la lithothérapie, on constatera qu’au Moyen-Age, l’huile de succin, obtenue par distillation et le sel volatile de succin s’utilisent comme anti-spasmodique. Le pouvoir assainissant de l’essence de pin est remarqué également et les fumigations des maisons à l’ambre jaune protègent des terribles peste et choléra.

Application en Lithothérapie

L’utilisation de l’ambre jaune en médecine est certainement aussi ancienne que sa découverte. Son aspect brillant et pailleté, ses propriétés électrostatiques fascinantes suscitent un grand intérêt. C’est aujourd’hui une gemme particulièrement appréciée en lithothérapie pour ses nombreuses propriétés et vertus, aussi bien sur le plan physique que spirituel. Elle est associée au chakra du plexus solaire.

 

Vertus de l'Ambre sur le plan physique:

L'Ambre a d'excellentes propriétés électromagnétiques qui renforcent les flux électriques du système nerveux.

Chakra de la gorge: Il combat le froid, l'humidité et les maladies qu'ils engendrent. Protège les voies respiratoires. Adoucit les crises d'asthme et apaise les douleurs dentaires.

Il atténue considérablement les douleurs dues à la poussée dentaire chez les bébés.

Chakra du coeur: Il calme les rougeurs et les irritations dermiques, particulièrement chez les jeunes enfants.

Chakra plexus solaire: Il donne de l'énergie et de la gaité, combat la fatigue et les angoisses, calme les tendances dépressives ou suicidaires, soulage les maux d'estomac.

Chakra sacré: Lorsqu'il est orange c'est un stimulateur sexuel.

Chakra du troisième oeil: Il calme les fièvres et les migraines.

Vertus de l'Ambre sur le plan Emotionnel

L'Ambre a d'excellentes propriétés électromagnétiques qui renforcent les flux électriques du système nerveux.

Chakra de la gorge: Il combat le froid, l'humidité et les maladies qu'ils engendrent. Protège les voies respiratoires. Adoucit les crises d'asthme et apaise les douleurs dentaires.

Il atténue considérablement les douleurs dues à la poussée dentaire chez les bébés.

Chakra du coeur: Il calme les rougeurs et les irritations dermiques, particulièrement chez les jeunes enfants.

Chakra plexus solaire: Il donne de l'énergie et de la gaité, combat la fatigue et les angoisses, calme les tendances dépressives ou suicidaires, soulage les maux d'estomac.

Chakra sacré: Lorsqu'il est orange c'est un stimulateur sexuel.

Chakra du troisième oeil: Il calme les fièvres et les migraines.

Vertus de l'Ambre sur le plan Spirituel

C'est une pierre solaire qui réchauffe l'ensemble du système énergétique et agit en purificateur. 

​​​Nettoyage

L'Ambre, n'étant pas cristallisé, sa structure moléculaire est donc différente de celle d'un cristal, il ne se charge pas comme un cristal. Mais il est tout de même nécessaire de le nettoyer à l'encens en grain, comme on le ferait pour un autre objet non cristallisé. Car même sans structure cristalline un objet peut être chargé par des émotions ( tristesse, colère, joie...), Le fait de le nettoyer des charges qui ne vous appartiennent pas le fait rester dans votre énergie.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la méthode de nettoyage à l'encens en grain,

vous pouvez suivre ce lien :

Rechargement

 

L'Ambre adore le soleil.

Placez le en lui demandant de se recharger dans l'Amour. 

Vous pouvez aussi le placer sur une fleur de vie, dans une coquille saint Jacques ou dans une géode de quartz.

Déposez le en lui demandant de se recharger dans l'Amour. 

Si vous êtes intéressé par un Bijou personnalisé avec cette pierre ou dossier personnalisé + entretien en Lithothérapie pour savoir si cette pierre vous correspond.

Contactez moi

Votre interlocutrice Melody Renault

Contact: 07 83 30 09 67

Sources: Dictionnaire de la Lithothérapie Reynald Boschiéro et site lithérapie.net